L'Edition d'Art Henri Piazza,
Une histoire plus que centenaire, au service de la littérature, de l'art et de l'artisanat d'art.

Henri Piazza (Rome 1861, Paris 1929), précurseur de l’édition de livres de bibliophilie à tirage limité au tournant du 20ème siècle, est le fondateur de L’EDITION D’ART HENRI PIAZZA en 1897.

Il édite plusieurs chef-d’œuvres du genre, dont notamment :

  • Ilsée, princesse de Tripoli de Robert de Flers. Chaque page est illustrée par Alphonse Mucha
  • Cloche de Noël et de Pâques d’Émile Gebhart, également illustré par Mucha.
  • 1900. Le roman de Tristan et Iseult, de Joseph Bédier, illustré par Robert Engels et traduit dans le monde entier.

1897

Ilsée, Princesse de Tripoli, illustré par Alphonse Mucha

1920

La Collection « Epopées et Légendes »

En 1920, Henri Piazza lance la collection « Epopées et légendes » qui proposa un important fonds de grands textes fondateurs de toutes les civilisations (épopée, chanson de geste, mythe fondateur, etc.). Chaque texte était dit renouvelé, c’est-à-dire réécrit, adapté, en français moderne, et présenté par un spécialiste.

Pour cette collection, Henri Piazza travaille notamment avec les illustrateurs Étienne Dinet, Paul de Pidoll, Paul Zenker et Boris Zvorykine.

En 1929, à la mort de Henri Piazza, la maison d’édition est reprise par Robert Hostater, son ancien assistant. Cette période est marquée par un attrait de la maison d’édition pour l’orientalisme et l’art déco. Une édition en 12 volumes de l’intégrale d’Alfred de Musset est illustrée de 309 compositions d’André-Édouard Marty.

En 1957, L’Edition d’Art Henri Piazza est rachetée par Les Editions d’Art Les Heures Claires, maison d’édition de bibliophilie française fondée en 1945 par Jean Estrade et Jean Rivière.

La renommée grandissante des Heures Claires attirent le célèbre miniaturiste Henry Lemarié, qui illustrera notamment Don Quichotte et Les Fables de la Fontaine (1965), un classique de la bibliophilie.

1929 - 1957

Henry Lemarié, illustrant les Fables de La Fontaine

1960

En 1960, la maison d’édition Les Heures Claires édite leur chef d’oeuvre : La Divine Comédie de Dante, illustrée de bois gravés à partir de 100 aquarelles originales de Salvador Dali.

En 1965, Les Heures Claires cèdent à Jean Rivière L’Edition d’Art Henri Piazza, qui sera rachetée en 1980.

Entre temps, Les Heures Claires éditent  plusieurs ouvrages de grande qualité dont notamment :

  • Peintres mes Amis. Illustré par des célèbres peintres du XXème siècle : Picasso, Miro, Matisse, Chagall, etc.
  • 1972. L’Imitation de Jésus Christ. Illustré par Yvonne Vaulpré-Debeauvais. Jean Estrade présentera l’ouvrage au Pape Paul VI en audience à Rome.

1965 - 1980

Jean Estrade face au Pape Paul VI lors de la présentation de L’Imitation de Jésus Christ à Rome

1982 - 2020

L’artiste Fanfan Li et Daniel David

En 1982, Marc Dautry illustre de burins Tristan et Iseult.

Le 29 juin 1983, le feu détruit totalement l’imprimerie et les réserves qui s’y trouvaient, ce qui précipite le dépôt de bilan en 1986.

En 1989, Les Heures Claires, L’Edition d’Art Henri Piazza et La Belle Edition sont repris par Jean Estrade et Daniel David.

Depuis, le maison d’édition édite de nouveaux ouvrages de bibliophilie que vous retrouverez ici, marqués par des collaborations importantes avec notamment Yvonne Vaulpré-Debeauvais, Alain Bonnefoit, Jean-François Arrigoni-Néri et Fanfan Li.

En 2015, l’enseigne Les Heures Claires est vendue. La société se recentre sur L’Edition d’Art Henri Piazza et La Belle Edition.

En juin 2020, Daniel David laisse les rennes de la maison d’édition à Mathilde Pagès dont l’ambition est de continuer la tradition d’exigence de cette vieille maison, dans les pas de ses prédécesseurs et résolument ancrée dans le XXIe siècle.

2020

Daniel David et Mathilde Pagès

Édition d'art

henri piazza